Accueil





La pédagogie Montessori soutient l’enfant dans son développement en tenant compte de sa personnalité et de ses centres d’intérêts. Il n’y a pas un programme préétabli identique pour tous. L’enfant progresse à son rythme et le programme correspond à ses besoins. 

Notre action auprès de l’enfant reste la plus discrète possible, guidée par une observation attentive de ses périodes de sensibilité qui se manifestent à travers ses centres d’intérêts.

La faculté qu’a le jeune enfant d’absorber tout ce qui l’entoure et de construire sa personnalité en fonction de son environnement, est guidée par des instincts naturels, les périodes sensibles. L’éducatrice sait les repérer car elle sait qu'elles sont un facteur d’épanouissement pour l’enfant. L’enfant fait des choix dans son environnement en étant très sensible à certaines activités et indifférent à d’autres, il se dirige spontanément vers le matériel qui correspond à son besoin du moment. 
 



Lorsque le jeune enfant mène un exercice à son terme, qu’il atteint le but qu’il s'est donné, qu’il répète avec patience une activité, il exerce sa volonté, il construit son goût de l’effort en même temps qu’il développe sa patience. L’activité librement choisie le satisfait dans son besoin de découvertes, de tâtonnements et d’explorations. Ses centres d’intérêts correspondent à un besoin chez lui à un moment donné de son développement. 

Dans la pédagogie Montessori, le libre-choix est la possibilité pour l’enfant de révéler progressivement son potentiel. En accompagnant le libre-choix de l’enfant, en lui permettant de diriger son énergie vers un travail qu’il s’est choisi,  nous l’aidons à cheminer peu à peu vers la concentration, à se construire mentalement et à structurer sa pensée. 

C’est en donnant graduellement de la liberté à l’enfant, dans un environnement structuré et préparé, que nous rendons possible pour lui l’apprentissage de l'autonomie, la responsabilité et l’autodiscipline. Cette approche est respectueuse de son rythme et les acquisitions se font dans la facilité et le plaisir. L’enfant préserve son désir naturel d'apprendre et sa confiance en lui.
Pour être libre, l’enfant a besoin de se sentir contenu par des limites rassurantes et protectrices, c’est pourquoi toutes les activités sont guidées par le respect de l’autre et de son travail, par le respect du matériel. La liberté de mouvement nécessite de la part de l’enfant le contrôle de ses déplacements, la maîtrise de son corps et de son énergie.

Dans la classe, les âges et les rythmes se côtoient, favorisant la stimulation et la collaboration des enfants entre eux. L’éducatrice suscite la coopération et la découverte dans un milieu préparé, simple et ordonné afin de soutenir les enfants dans leurs repères, leur organisation et l’acquisition de leur autonomie. 

En découvrant dans une approche positive les limites imposées par leur environnement social, ils sont plus enclins à comprendre et accepter les contraintes, si la classe représente d’abord un lieu d’émergence des règles, instaurées pour leur bien, avant un lieu d’application